LES TROUBLES DE L’ECRITURE    LES DECELER, LES COMPRENDRE,  Y REMEDIER.

LES SIGNES QUI AMENENT A CONSULTER UNE GRAPHOTHERAPEUTE 

 

  • écriture correcte mais trop lente, n’a pas le temps de finir
  • écriture précipitée, va trop vite
  • écriture maladroite, crispée, illisible
  • la mise en page n’est pas acquise, ne respecte pas les marges, les lignes,
  • manque de soin, d’application, brouillon, sale, cahiers mal tenus…
  • se plaint de douleurs quand il écrit (mal au poignet, au bras, crampe…)
  • manque d’organisation
  • inattention, difficultés de concentration
  • a du mal à comprendre les consignes, ou ne les suit pas et répond à côté
  • erreurs d’orthographe
  • manque de confiance en lui, est anxieux
  • n’arrive pas à manipuler correctement les outils ( règle, compas, stylo…), maladroit

Prises en charge :

 

  • Ecoute, recherche de la problématique,
  • Passation de tests, analyse des tests, bilan, rapport écrit,
  • Conseil, remédiation, rééducation de l’écriture,
  • Préconisations d’aménagements en milieu scolaire (pour PAI, PPS, PAP…), présence en réunion d’équipe éducative à l’école, au collège, au lycée,

 

« La graphothérapie c’est donc le traitement des désordres de l’écriture chez l’enfant, l’adolescent ou l’adulte par une – des- méthode (s) de rééducation dont les objectifs sont : l’acquisition de l’aisance du geste graphique, l’amélioration de la lisibilité, de la vitesse d’écriture, l’acceptation par le scripteur de son écriture.»

 

 

La rééducation de l'écriture s'adresse aussi bien aux enfants, adolescents, adultes qu'aux personnes âgées.

 

 

Suite à un bilan précis et détaillé, la graphothérapeute pourra proposer :

  • une prise en charge à son cabinet pour des séances de rééducation,
  • une orientation de la famille vers d’autres professionnels pour effectuer des bilans complémentaires,
  • une intervention auprès des enseignants pour expliquer les difficultés et aider à trouver des solutions à l’école, au collège, au lycée...
  • une aide pour expliquer les démarches administratives auprès de l’Education Nationale pour une prise en charge plus importante lorsque les difficultés sont sévères (PAP, PPS, MDPH),

 

Exemples d'écritures avant / après rééducation :

 

Clément 13 ans. En un mois et après 3 séances
Gestion du stress, respiration, mouvement des phalanges (Clément écrivait avec le poignet puisque ses doigts étaient tellement crispés sur le stylo que ses phalanges étaient bloquées) reprise de la structure des lettres, recherche de l'efficacité du mouvement et entrainement intensif sur les lettres rondes...

 

Avant rééducation. Les difficultés évoquées dans le motif de la consultation de M, jeune fille de 7 ans : difficultés à l’écrit en fin de CP : M écrit lentement. Elle ne tient pas correctement son stylo, est crispée sur le stylo. A l’école, elle n’écrit que des mots mais n’arrive pas à écrire des phrases. De plus, elle écrit très gros et pas sur les lignes. Le résultat n’est pas soigné ; D’autre part, il est à noter quelques difficultés de concentration, d’attention et de mémorisation et surtout des confusions de sons importantes qui l’empêchent d’accéder à une lecture fluide.

Au bilan, je constatais une écriture un peu lente, grande mais lisible et non automatisée, un tracé trop appuyé, des douleurs dans les doigts, qui étaient la conséquence : d’une mauvaise posture, d’une mauvaise préhension du stylo, de troubles neuro-visuels et ophtalmologiques, de troubles phonologiques.

 

Après rééducation. La taille de l’écriture s’est normalisée. Elle écrit sur la ligne de base. L’ensemble est beaucoup moins maladroit. La forme des lettres qui était incorrecte et qui rendait l’écriture parfois illisible s’est améliorée. Les liaisons entre les lettres qui étaient maladroites ou inexistantes ont laissé place à une écriture plus fluide et donc rapide.

Aujourd’hui l’écriture est lisible même s’il persiste des difficultés pour orthographier les mots. Suivi orthophonique qui se poursuit. Suivi orthoptique réalisé en complément.

La graphothérapie Approche Plurielle c'est agir en synergie avec l'environnement de la personne !

Actualités

Présentation de la Graphothérapie Approche Plurielle par Fabienne Léger, Graphothérapeute GAP, de l'Art-Thérapie moderne et de l'accompagnement au projet d'orientation par ses collègues. Comment aider autrement les jeunes en difficulté ou souffrance ? Espace 7ème sens, 38500 Voiron Tout public, le 02/04/2016 et le vendredi 07/10/2016 à 20h, Amphi du Collège Robert Desnos, Rue Georges Janin Coste à Rives (38140).

 

Présentation de la Graphothérapie Approche Plurielle, au Réseau Atypick, groupe d'adultes à Haut Potentiel, le 21/01/16 à Talence, par Nathalie Bacarisse.

 

Présence au Salon Bien-Etre thérapies et pratiques naturelles à Montoire-sur-le-Loir (41) le 03/10/2015 de Florence Thévenard, pour présentation de la Graphothérapie Approche Plurielle.

 

Présentation de la Graphothérapie Approche Plurielle et table ronde avec une Art-Thérapeute. Comment aider autrement les jeunes en difficultés ou souffrance ? Au Café des Arts 19h à Grenoble (38) Tout public, le 22/09/2015 par Fabienne Léger

 

conférence

ANPEIP AQUITAINE :

Haut Potentiel et Difficultés Graphiques, Quand s'inquiéter? Une solution : la Graphothérapie Approche Plurielle, 11/04/15 à Talence (33) par Nathalie Bacarisse.

 

Présentation de la Graphothérapie Approche Plurielle à des orthophonistes au sein de la formation Ecoute Corticale et Corporelle de FRECCAP, 14/03/15 à Gradignan, (33) par Nathalie Bacarisse.

LIENS UTILES

www.jeanfrancoislaurent.com/

Expert en Médiation Scolaire, Spécialiste Enfants à Haut Potentiel